Comment assurer la création contenu marketing ?

with Aucun commentaire

Les règles de la création contenu marketing ne sont pas les mêmes que l’écriture journalistique. Et dans un monde où la digitalisation prend le pas sur le monde réel, en savoir davantage sur le sujet parait être utile.  Focus sur les démarches à suivre pour profiter d’un contenu dit d’« optimiser ».

Les règles de base de la langue de Molière restent de mise

Quand on parle de création contenu marketing, on ne peut omettre bien évidemment les règles de bases de la langue de Molière. De nos jours, les robots traqueurs de Google prêtent particulièrement attention à la cohérence des articles qu’à l’emplacement des mots clés. Les fautes d’orthographes et de tournure ainsi que les erreurs de grammaire ne sont donc pas autorisées.

La teneur de chaque article est d’une importance capitale. Plus il sera long et proposera des informations pertinentes, plus vous aurez des chances d’optimiser votre place dans les résultats de recherche. C’est pourquoi on préconise de nos jours les articles de plus de 500 mots.

Quelques spécificités de la rédaction web

Néanmoins, la création contenu marketing pour le web obéit à certaines règles spécifiques. Tel est le cas par exemple le plagiarisme. Il n’y a rien de plus néfaste pour votre référencement qu’un contenu copier sur la page d’un autre prestataire. Google ne prendra même pas en compte votre site. Dans le pire des cas, il procèdera à son effacement. Il existe quelques outils qui peuvent vous aider à vérifier le taux de plagiat dans votre texte avant publication sur la toile.

L’utilisation des mots clés est aussi une technique spécifique à la rédaction pour le web. Ce sont des termes spécifiques dans lesquels on peut insérer des liens afin d’augmenter ses chances sur le Net. Mais attention, il faut savoir les condensés et les intégrer de manière naturelle dans les textes.

Des rédacteurs de qualité pour vous aider

Il semble donc que la création contenu marketing ne soit pas aussi facile qu’il n’y parait. À cela s’ajoutent le fait de vanter les mérites de son produit sans pour autant être trop publicitaire et les fréquences de publication qui doivent se faire à un rythme soutenu.

Il existe cependant une solution pour ceux qui n’ont ni le temps, ni le savoir-faire en ce sens : faire appel à un rédacteur professionnel. Les travailleurs indépendants sont plus renommés que les sociétés offshores. Et pour cause, ils proposent des services plus modiques pour la même qualité de travail, si ce n’est plus.