Le BIM : un principe qui révolutionne le secteur du bâtiment

with Aucun commentaire

Les évolutions technologiques actuelles bénéficient beaucoup à de nombreuses entreprises, dont celles de la construction. En effet, les techniques et procédés pour bâtir de nouvelles infrastructures sont aujourd’hui plus modernes. Plusieurs variétés d’outils permettent d’assurer une meilleure gestion de la qualité des chantiers. Le Building Information Modeling en fait partie.

Visualisation plus précise de son projet

Depuis peu, plusieurs types d’outils numériques ont fait leur apparition, constituant une véritable aubaine pour les ingénieurs ou autres acteurs impliqués dans une construction. Ils peuvent ainsi mieux exploiter toutes les données relatives à un futur bâtiment et les transformer en un modèle digital très précis. C’est là tout le principe du BIM. Maintenant, les plans prennent en compte un maximum de facteurs pour donner beaucoup plus de visibilité aux professionnels. Les maquettes en 3D se vulgarisent alors de plus en plus. Même les différents réseaux de câbles et de tuyauteries peuvent être préconfigurés de manière optimale pour éviter toutes erreurs d’installation. On parvient ainsi à obtenir un résultat final de qualité, durable, sécurisé et plus satisfaisant pour les clients.

Par ailleurs, la modélisation des données du bâtiment a permis le développement de technologies utiles comme le scanner laser. Grâce à cela, et au principe de lasergrammétrie, il est désormais possible de créer une représentation virtuelle très réaliste d’un objet et pourquoi pas un immeuble entier ou le relief d’un terrain. Il s’agit alors d’un outil de diagnostic géométrique par excellence permettant à ses utilisateurs de récolter de précieuses mesures. Cela leur offre ainsi les moyens de soigner leurs interventions et limiter les risques d’erreurs. Les répercussions positives sur les métiers du BTP sont nombreuses. L’avenir s’annonce d’ailleurs radieux pour la conception de structures plus résistantes et répondant aux nouveaux enjeux climatiques et environnementaux par exemple.

Des avantages sur la santé des entreprises

Il est important de voir plus quant aux nombreux atouts qu’apporte réellement le BIM, même indirectement. Avec la dématérialisation de certaines opérations, l’accès aux informations par les différents opérateurs concernés et les corps de métier est facilité. Par ailleurs, on observe une fluidité de la communication entre ces derniers. En outre, les maîtres d’œuvre ont la possibilité de visualiser, avec un maximum de minutie, toutes les étapes des travaux. Le suivi de chantier est donc bien assuré. Toutes les ressources, qu’elles soient humaines ou matérielles, sont correctement allouées.

Par effet de dominos, l’usage de solutions BIM aura alors un impact considérable même d’un point de vue financier. Avec l’apport en précision et la limitation des conflits entre éléments de la construction, les erreurs ne sont plus que minimes, voire presque inexistantes. Ainsi, la trésorerie des entreprises est épargnée par les dépenses liées à la rectification des vices ou des imprévus. Le budget initial est donc plus susceptible d’être respecté. De plus, comme les collaborations entre la chaîne opérationnelle sont plus harmonisées, le travail se fait plus rapidement. Les délais de livraison sont ainsi raccourcis. En effet, les retards sur retards qui faisaient la réputation des sociétés du BTP peuvent désormais faire partie de l’histoire ancienne.