Segmentation des données personnelles sur internet : comment s’y prendre ?

with Aucun commentaire

Les données personnelles sont de plus en plus nombreuses à circuler sur internet. En effet, l’évolution des nouvelles technologies, mais aussi l’utilisation des nouveaux supports digitaux a fait que les informations privées sont nettement plus accessibles.
En raison de cette affluence, une segmentation de ces données personnelles est plus que nécessaire en vue d’une facilitation de leur traitement par la suite. Mais alors, comment s’y prendre correctement ? La première chose à faire reste l’encadrement de a collecte de ces fameuses données. Un premier tri de la cible de l’entreprise est effectué à ce niveau. Ensuite, la segmentation proprement dite peut réellement commencer. La segmentation de ce type de données aboutit le plus souvent à une campagne d’E.-mailing qui se distingue des autres opérations de ce type, par sa finesse et sa pertinence.

Tout d’abord, collecter les données

Avant d’entamer une segmentation des données personnelles, il faut tout d’abord les collecter. Cela semble être en effet, une vraie logique. Le rassemblement de ces informations se base sur un plan bien défini. On aura donc tort de penser que n’importe quel renseignement est pris en compte. Ce plan inclut une cible plus ou moins précise de la population. Bien sûr, à ce stade, le ciblage n’est pas tout à fait pertinent. Pour ce faire, le département marketing délimite une certaine tranche de la population dans laquelle il est sûr de vouloir écouler les produits de l’entreprise. Les critères retenus à ce niveau sont très variés. Il peut s’agir d’un critère géographique. La masse de ces données personnelles collectées est tellement énorme qu’elle ne peut être contenue sur des supports du genre clé USB carte comme ceux qu’on peut trouver sur http://bestofusb.com/. Elles sont stockées dans des structures informatiques importantes.

Segmenter selon divers critères spécifiques pour chaque cible

Après avoir obtenu ces données personnelles brutes, leur segmentation peut enfin commencer. Il est tout de même essentiel de rappeler l’utilité de cette segmentation. L’opération consiste à qualifier plus amplement la base de données client de l’entreprise. Les informations recueillies après la segmentation pourront enrichir cette base de données de façon pertinente. Un meilleur ciblage sera permis afin de conduire une campagne marketing efficace et fructueuse.

La segmentation peut s’effectuer en tenant notamment compte :

  • De la réactivité du client face aux messages envoyés par l’entreprise. Cette réactivité est mesurée par le taux de conversion, les clics ainsi que les ouvertures. Cela peut se faire grâce aux liens tracking inclus dans ces fameux messages
  • De l’ancienneté du contact : s’il est nouveau ou s’il est déjà fidélisé
  • De l’âge du client
  • De l’historique d’achat du client
  • Du comportement en ligne du contact : vérifier s’il lui arrive de partager ou même de conseiller la marque sur les réseaux sociaux
  • Du type de marché ou de produit commercialisé
  • Du genre (sexe) du client
  • De l’adresse du contact ainsi que de sa situation géographique
  • De la valeur du client

Cela n’est toutefois donné qu’à titre indicatif. Chaque entreprise possède les critères qui lui sont propres selon ses besoins en matière de marketing. Afin que la segmentation soit un succès, il est important de stocker les données personnelles dans un seul lieu. Ainsi regroupées, il sera vraiment plus facile de les trier. Pour aider l’entreprise à mener à bien la segmentation de ces informations, il lui est vivement conseillé de ne pas prendre à la légère le résultat des sondages et les données fournies par les formulaires émis pour diverses enquêtes. Ce sont effectivement de bonnes bases de segmentation.