Faites venir vos clients au lieu d’aller les chercher

Faites venir vos clients au lieu d’aller les chercher

with Aucun commentaire

L’essence du marketing a toujours été perçue comme l’art d’aller chercher les clients là où ils se trouvaient. Aujourd’hui grâce au succès grandissant d’Internet et des réseaux sociaux, générer une attraction suffisamment puissante chez le client est devenu un jeu d’enfant. Comment cela est-il possible ? Voici pour vous des conseils pertinents pour atteindre vos objectifs.

Devenez votre propre média

Si quelqu’un vous propose de l’accompagner dans un café parce que votre boisson est offerte à l’achat de la sienne, vous serez quand même tenté d’y retourner, n’est-ce pas ? De la même façon, n’iriez-vous pas acheter ce produit de beauté sur lequel sont inscrites toutes les informations précises sur les normes des produits bio et écologiques ? Tentant, très tentant. Voilà comment fonctionne la stratégie du inbound marketing : privilégier le désir, préalablement au besoin. Cette démarche nouvelle et séduisante a fait ses preuves auprès de milliers de sites de vente en ligne. Grâce à l’inbound marketing il est désormais possible de faire venir les clients à soi au lieu d’aller les chercher. Cette technique s’effectue grâce à trois médias que sont le digital, les relations presse et les relations publiques. De l’autre côté, il faut reconnaître qu’à l’heure actuelle, ce n’est plus par la demande que l’on suscite l’offre mais plutôt l’inverse. Les entreprises les plus prospères ont adopté la stratégie de l’offre au lieu d’un marketing de la demande. Les exemples les plus concrets sont l’Iphone, l’Ipad ou la machine Expresso, des objets qui ne sont pas nés d’une analyse des besoins.

Un concept qui a su se faire une place dans le monde du marketing

Cela fait effectivement plusieurs années que le concept d’inbound marketing existe. On le connaît également sous le nom de marketing pull, autrement dit, celui qui appelle les clients en les attirant vers soi, grâce à toutes les stratégies digitales. Toutes les étapes allant de la séduction, en passant par la conviction pour arriver à la fidélisation doivent avoir le soutien du digital. Désormais les prospects en savent plus que le vendeur. Un changement de paradigme a donc eu lieu : pour convaincre un client potentiel, l’argument du partage fonctionne mieux que l’autorité discriminant. Il ne s’agit plus du vendeur qui vend mais du client qui se décide lui-même suite aux influences qu’il aura eues par sa famille, amis ou collègues, des personnes à qui il crédite d’une certaine expertise.